Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2011

Kristof Magnusson au Parvis de Pau, 30 novembre 2011 à 18h

magnusson-foto.jpgL'écrivain islando-allemand Kristof Magnusson est né en 1976 à Hambourg. Après un service civil auprès des sans-logis à New-York, cet organiste de formation a étudié à l'Institut littéraire de Leipzig puis à l'Université de Reykjavik. Maintenant installé à Berlin, il vit de sa plume et de ses traductions de l'islandais.
Sa comédie Crèche pour hommes (2005) a été représentée dans plus d'une trentaine de théâtres, à Berlin. L'adaptation du roman "C'était pas ma faute" (Das war ich nicht) a également été mise en scène à Bâle, où elle connaît actuellement un franc succès. Son premier roman, Retour à Reykjavik, a été couronné par le prix littéraire autrichien de Rauris en 2006. (éditions Métailié)

C’était pas ma faute
Titre original : Das war ich nicht
Traduit de l'allemand par Gaëlle Guicheney
Editions Métailié

magnusson_faute.gifJasper, trader dans une grande banque d’investissements à Chicago, ne vit que pour l’avancement de sa carrière. Meike est la traductrice de Henry LaMarck, un auteur de best-sellers qu’elle essaie de retrouver à Chicago car il n'a pas rendu le manuscrit qu’elle doit traduire, ce qui menace sa survie économique. Elle ne sait pas que sa conscience professionnelle de traductrice qui pose des questions, mettant l’auteur face à ses négligences, a fait d’elle la bête noire de l’écrivain, qui s’emploie à l’éviter. Henry LaMarck pour sa part ne peut plus écrire et s'est réfugié incognito dans un hôtel. Tous les trois vont se chercher, se croiser, multiplier les quiproquos dans cette histoire d’argent, de littérature et d’amour.L’écrivain tombe amoureux d'une photo du regard désespéré du jeune banquier devant l’effritement des cours boursiers. Jasper drague Meike avec une maladresse impressionnante, tout en essayant de dissimuler une erreur de transaction qui mènera sa banque à la faillite et permettra au lecteur de comprendre les faiblesses du système financier et son fonctionnement. Le trio sera obligé de fuir et se retrouvera par hasard dans la même maison, pour le plus grand plaisir du lecteur… (source : éditions Métailié)

Critique littéraire dans Le Monde

Oeuvres de Magnusson sur bibliosurf.fr

Kristof Magnusson sur Perlentaucher (allemand)

Kristof Magnusson interviendra le 29 novembre 2011 à la Librairie Ombres Blanches à Toulouse et le 1er décembre 2011 à l'Institut Goethe de Bordeaux