IHM Pau

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2017

FILM : LES BANLIEUES DE LA LIGNE 148

les-banlieues-de-la-ligne-148.jpg

LES BANLIEUES DE LA LIGNE 148
de Grit Lederer et Alexander Smoltczyk
Endstation Bataclan / Allemagne - France 2016 / 1h21 / documentaire

Le 13 novembre 2015, Samy Amimour tuait 89 personnes au Bataclan. Il était conducteur de bus de la  ligne 148, celle qui va de Bobigny à Aulnay-sous-Bois. A partir d’éléments historiques et témoignages d’habitants de Seine-Saint-Denis, le film interroge sur le risque de dérives radicalistes. Comment comprendre les processus qui conduit à la radicalisation de garçons anonymes ?

Rencontre avec Alexander Smoltzcyk, scénariste, Maurice Weiss, cadreur et Sophie Hegemann
En partenariat avec le Cinéma Le Méliès

14/11/2017 - 20h15
Cinéma Le Méliès - Pau

_______________________________________________________________________________

 A voir également au Méliès :

LA MER A L'AUBE
de Volker Schlöndorff
France, Allemagne / 2012 / 1h30 / avec Léo-Paul Salmain, Jean-Pierre Darroussin

Le film retrace l’histoire des otages de Châteaubriant exécutés après l’assassinat du lieutenant-colonel Hotz. Parmi eux, un jeune militant communiste nommé Guy Môquet, fusillé à 17 ans, le 22 octobre 1941.
INÉDIT AU CINÉMA

Rencontre avec Agnès Noden, costumière, et Léo-Paul Salmain, comédien.

9/11/2017 - 20h30
Cinéma Le Méliès - Pau

01/11/2017

“Haribo c’est beau la vie”...

haribo-article.jpg“Haribo, c’est beau la vie” : entre esclavagisme moderne et maltraitance animale

C’est tout récemment, grâce à un documentaire allemand, que nous avons appris l’existence d’une usine de la honte qui fournit notamment la marque Haribo. Le documentaire fait état de conditions de vie et de travail déplorables. Nous vous présentons le contenu de ce documentaire.

Dans la tourmente

Est-ce que chez Haribo, « c’est vraiment beau la vie » ? C’est toute la question que l’on peut se poser après la diffusion sur Das Erste, la première chaîne du service public allemand, d’un documentaire sur la vie d’ouvriers au Brésil chargés de fabriquer la cire de carnauba. Cette cire permet de confectionner les oursons en gélatine et les Dragibus qui ont fait – et qui font – encore le renom de la marque allemande.

On y apprend également que des cochons servant à la fabrication de gélatine, localisés cette fois-ci en Allemagne, seraient eux aussi maltraités. Un documentaire embarrassant pour Haribo. [...]

Lire l'article | dailygeekshow.com

14/10/2017

ON THIS DAY 1810… THE FIRST OKTOBERFEST

Adam_Pferderennen_Oktoberfest_1823-640x436.jpg

In 1810, with Europe enjoying a momentary respite in the Revolutionary Napoleonic Wars that had raged across the continent for over a decade, King Maximilian Joseph of Bavaria invited his subjects to celebrate the marriage of his son, Ludwig, to Therese of Saxe-Hildburghausen.

The festivities took place in the fields outside the city gates, which quickly became known as the Theresienwiese (‘Therese’s Meadow’) in honour of the new Crown Princess. Today the Oktoberfest takes place in the same area (though no longer fields) and the name is usually shortened to just the Wiesn.

Many of the traditions of that first Oktoberfest remain, at least in essence, but as is the way with all things the fair has changed and evolved over time as it grew into an ever-larger public festival.

The first celebrations included horse racing that was watched by 40,000 people from the gentle slopes of the Theresienhohe that overlooked the meadow. The horse races continued until 1960.

The inaugural event was such a success that it was repeated in 1811 (with an added show to celebrate Bavarian agriculture) and 1812 but was cancelled in 1813 when Bavaria turned against Napoleon and war menaced its borders.

It was only in 1819 that the decision was taken to hold the fair annually and so it has continued with the odd break caused by cholera epidemics in 1854 and 1873 as well as war with Austria in 1866 and France in 1870-71, both World Wars and the years of hyper-inflation from 1923-24. [...]

Read more | thedrinksbusiness.com

11:12 Publié dans H - Histoire, S - Société | Tags : oktoberfest, 1810 | Lien permanent