Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2011

L'accordéoniste français Jean Pacalet est parti ….

Le 2 octobre 2010, dans une salle comble à Billère, les spectateurs découvrent, en grande partie pour la première fois, le couple musical Barbara Thalheim et Jean Pacalet. Dans le cadre d'une tournée dans le sud de la France, ils présentent leurs œuvres des quinze dernières années. En accompagnant les chansons de Barbara Thalheim ou en jouant ses compositions seul, le public est fasciné par la symbiose entre l'instrument et l'artiste Jean Pacalet, par les sons qui suscitent facilement l'imagination, se laisse emporter dans un autre univers, capte l'obsession que Pacalet a pour son accordéon …..et espère un retour.

Ce que le public ne sait pas c'est que ce concert sera le seul et le dernier. Jean Pacalet est décédé après une grave maladie le 7 juillet 2011 à Berlin, neuf mois après cette rencontre inoubliable.

jean pacalet décédé,barbara thalheim,paysage sous la mer

Né en 1951 à Chambéry Jean Pacalet grandit au Congo, fait ses études à Moscou, Paris et Chambéry. Son répertoire et ses secteurs d'activités sont vaste : il se fait connaître comme accordéoniste solo, se produit avec des orchestres comme celui du Capitole de Toulouse, l'orchestre de Leipziger Gewandhaus ou la Philharmonie de Berlin, écrit des musiques de scènes et de films, participe à la réalisation d'un documentaire et crée un opéra. En 1993 il fait la connaissance de la chanteuse Barbara Thalheim et s'installe en 1997 à Berlin. Dès lors, ils ne vont plus se quitter. Pacalet sera à partir de ce moment-là le directeur musical de tous les projets de Thalheim. A l'image de Pacalet qui fusionne avec son instrument, les deux artistes forment un ensemble fusionnel et se complètent parfaitement. Pacalet l'appelle « ma muse, ma jumelle », Thalheim le présente comme son « frère jumeau de Paris ». Les textes de Thalheim et les compositions de Pacalet forment bien plus qu'un mariage musical franco-allemand. Durant 18 ans de travail ils produisent communément huit CD et obtiennent plusieurs prix. Des tournées les amènent en France, en Espagne, en Russie, au Sénégal, en Guinée, au Maroc pour en citer quelques unes. A l'occasion du 150e anniversaire du rattachement de la Savoie à la France, Jean Pacalet crée un hymne musical qui sera interprété par 1900 musiciens et chanteurs en septembre 2010 à Chambéry. La première du nouveau programme de Thalheim et Pacalet, des adaptations musicales de poèmes d'Erich Fried, a eut lieu le 5 mai 2011 à Berlin, seulement deux mois avant sont départ. Il s'agira de son ultime concert.

jean pacalet décédé,barbara thalheim,paysage sous la merUn dernier CD avec des compositions de Jean Pacalet est intitulé « 7x7 ». Ce n'est peut-être pas un pur hasard s'il s'en va le 7 juillet. C'est presque un peu rassurant. Le monde musical perd un musicien, compositeur, artiste et homme d'exception qui a laissé des traces, et qui nous fait partagé sa musique étonnante.

Quel plaisir pour les 120 personnes de ce petit coin du Sud-Ouest de la France d'avoir pu voir et entendre en ce soir d'octobre ce musicien épatant qui laissera à jamais une empreinte indélébile de son talent.

Jean Pacalet est inhumé dans sa ville natale Chambéry. Une cérémonie d'adieu aura lieu le 4 septembre 2011 à l'église Bartholomäuskirche de Berlin. 



 

Nachruf von Tatjana Wulfert : Jean Pacalet, Auf Bachs Spuren - Im Deux-chevaux quer durch die DDR. (cliquer ici pour lire l'article en français)

Article sur zebrock.net

Site internet Jean Pacalet

 K.H.

Commentaires

Tu vas beaucoup me manquer Jeannot !
Je t'écris comme si tu étais encore là. Les larmes coulent sur mes joues devant un banal écran d'ordinateur.
Tu as été comme mon frère et je n'oublierai jamais cette longue amitié et complicité qui nous a unis. Ta rencontre avec Barbara a été exceptionnelle. Barbara et toi avez fait un très beau parcours ensemble. Je voudrais tellement être à ses côtés et la serrer dans mes bras pour la consoler de ton départ. Comme le dit la chanson de Louis Chedid "Il faut toujours dire aux gens qu'on les aime.." Je crois que malgré l'éloignement le téléphone a pu entendre résonner ces mêmes paroles. Tu m'as dit à différentes reprises que tu pensais qu'en France personne connaissait ta musique et qu'on avait oublié ton existence. Je t'avais rassuré et ton départ vient le confirmer. Beaucoup de personnes se sont manifestées pour exprimer leur tristesse et dire que tu as été un musicien-compositeur de grand talent. Tu as été bon et généreux et BEAU !
Je t'embrasse et te serre très fort mon frère.
quand tu seras là-haut, tu trouveras bien un Pigini pour leur jouer "Paysage sous la mer" et tu enchaîneras avec la musique des anges !

Tu as été un Artiste... un Vrai ! Ta musique survivra.. Le Phoenix renait toujours, de ses cendres.

Claudie et moi serrons très fort Barbara dans nos bras.
Nous n'oublierons pas ces moments privilégiés que nous avons pu passer ensemble.
Si je devais ajouter un post-scriptum ce serait : come back !

Au revoir Jeannot

Jean Pierre et Claudie

Écrit par : andreani jean pierre | 29/07/2011

Les commentaires sont fermés.