Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2016

Exposition: Rencontres avec l'Allemagne d'aujourd'hui 2016

© Ruslan Hrushchak

LEIPZIG - VISAGE D'UNE VILLE

de Ruslan Hrushchak, Simon Pech et Andreas Seller, photographes de Leipzig

© Ruslan Hrushchak 

Cette série photographique nous montre les différentes facettes de Leipzig, ville de l’ex-RDA, qui a joué un rôle important dans l’histoire de la révolution pacifique et de l’unification des deux Allemagne. C’est aussi de Leipzig dont on parle dans le film Le Temps des rêves de Andreas Dresen, projeté dans le cadre des Rencontres avec l'Allemagne d'aujourd'hui 2016.

En partenariat avec le Cinéma Le Méliès et avec l'aimable soutien de KOKOMA - Konzeption, Kommunikation und Marketing.

Presse écrite: SUDOUEST_article.pdf 

Sur Internet: Facebook-Kokoma et mynewsdesk

 

Expo photo.JPG

 

Au Café Méliès du 22 janvier au 6 février 2016  Affiche.pdf

 

Ruslan Hrushchak, Ruslan_Hrushchak_Foto_Christian Richter.jpgné en 1978 en Ukraine, s’installe à Leipzig en 2000. Dès ses études de journalisme et d’informatique, Hrushchak travaille dans le domaine de la recherche-développement de logiciels et fonde en 2013 l’entreprise Applant. Depuis 2010, ce photographe ambitieux ne se sépare plus de son appareil qu’il soit de type numérique, analogue de petit ou moyen format ou téléphone portable. Sa création artistique se focalise sur des scènes de rue, des portraits ainsi que le Fine Art. Ce père de deux enfants se définit comme un „photographe-amateur accro” et compte de nombreuses nominations et prix de concours photo à son actif. Il a également publié des séquences photographiques dans des publications internationales.

Prix:
Highly-rated entry - LensCulture Street Photography Awards 2015
3 Honorable Mentions - Internationalen ND Awards 2014
3e place - Black-And-White Photo Competition, Mark Of Excellence 2014
1ère place - Leipziger Fotomarathon 2013
Finaliste - 2013 Black & White Photo Contest de Digital Photo, USA

Sur Internet:
www.ruhru.de
www.instagram.com/rjolala
www.facebook.com/RuHruPhotography

Die deutsche Textversion finden sie hier: Fotografen Kurzportraits_Ruslan Hrushchak.pdf

 

Simon Pech_Foto_Simon Pech.jpgSimon Pech, né 1985, est originaire de la région de Zittau, située au sud-est de la Saxe (Allemagne de l’Est), et vit et travaille depuis 2009 à Leipzig. La même année, ce concepteur multimédia fonde l’agence publicitaire « Augenfutter » et travaille en tant que graphiste et photographe dans l’Allemagne entière. Sur le plan professionnel, son activité photographique se concentre sur la photo people et corporate. Sa passion pour le design, l’art et le sport paraît non seulement dans ses réalisations professionnelles, mais aussi dans ses travaux personnels qu’il réalise sur Leipzig et ses alentours. Malgré une activité professionnelle très prenante, Simon Pech a réussi à présenter ses créations photographiques dans le cadre d’expositions organisées dans d’autres régions allemandes (p.ex. « Portraits de femmes fortes de Saxe » à Dresde en 2008 et « FASCINATION – vue autrement » dans le Parc naturel des monts de Zittau en 2010 – une commande de la banque Sparkassen Oberlausitz). En collaboration avec Andreas Seller, il organise en 2012 l’exposition « Ensemble contre la pauvreté et l’exclusion » dans l’église Michaelis-Friedens / TeeKeller Quelle à Leipzig.

Sur Internet :
www.leipzig-fotostudio.de/
www.facebook.com/SimonPechFotografie 

Die deutsche Textversion finden sie hier: Fotografen Kurzportraits_Simon Pech.pdf

Andreas Seller_Foto_Sebastian Ziegert.jpgAndreas Seller est né en 1951 à Leipzig. Ce photographe amateur est membre de l’association allemande pour la photographie (DVF) ainsi que du club photo « Fotoclub 58 Leipzig ». En 2000, il commence à travailler la photographie de manière intensive et passionnée. Depuis 2005, Seller utilise exclusivement la photo numérique en se concentrant sur ses thèmes favoris que sont le portrait, le graphisme, le paysage et l’architecture. L’activité principale de ce père de deux enfants est d’être animateur dans un atelier protégé (intégration de personnes handicapées dans la vie active) à Leipzig/Panitzsch. Son travail artistique a déjà été présenté dans de nombreuses expositions individuelles et de groupe organisées à Leipzig et alentours, notamment à la clinique HELIOS en 2015 (scènes urbaines) et à Mehrweg e.V. en 2013 et 2014 (portraits et vues aériennes de Leipzig). En collaboration avec Simon Pech, Andreas Seller a organisé en 2012 une exposition intitulée « Ensemble contre la pauvreté et l’exclusion » à l’église Michaelis-Friedens / »TeeKeller Quelle » à Leipzig.

Sur Internet :
Fotoclub 58 Leipzig :
www.fc58.de/mitgliedergalerie/andreas-seller

Fotocommunity :
www.fotocommunity.de/fotograf/andreas-seller/1365183

Die deutsche Textversion finden sie hier: Fotografen Kurzportraits_Andreas Seller.pdf 

 

 

 

 

23/01/2016

Cinéma: Rencontres avec l'Allemagne d'aujourd'hui 2016

Festival du film allemand du 22 au 24 janvier 2016 au Cinéma le Méliès à Pau. SUDOUEST_article.pdf

 

Vendredi, 22 janvier 2016 - soirée d'ouverture

19h - cocktail de l'amitié, au café Méliès

20h30 - Le temps des rêves - Als wir träumten, de Andreas Dresen 
Allemagne / 2015 / 1h57 / vostfr / avec Merlin Rose, Julius Nitschkoff, Joel Basman

Als wir träumten.pngAllemagne de l’Est. Dani et sa bande ont grandi dans l’utopie socialiste de la RDA. Adolescents à la chute du Mur, ils vivent au rythme de la techno, de leurs rêves débridés et des allers-retours au commissariat. Lancée à pleine vitesse dans les années 90, cette jeunesse exaltée et désorientée va se heurter au destin chaotique de sa génération.

AVANT-PREMIÈRE en présence du réalisateur

Mehr lesen zu Berliner Zeitung: "Als wir träumten"Die Zeit: "Als wir träumten"... 
Lire davantage sur Telerama: "Le temps des rêves"...

Images - Fotos:
Publikumsdiskussion AD 22.1.16.JPGAD+IHM 22.1.16.JPG

 

 

 

Samedi, 23 janvier 2016 - 19h

Cours sans te retourner - Lauf Junge lauf, de Pepe Danquart
Allemagne / 2013 / 1h47 vostfr / avec Kamil Tkacz, Andy Tkacz

Cours sans te retourner.png
1942. Srulik, un jeune garçon juif polonais réussit à s’enfuir du Ghetto de Varsovie. Il se cache dans la forêt, puis trouve refuge chez Magda, une jeune femme catholique. Magda étant surveillée par les Allemands, il doit la quitter et va de ferme en ferme chercher du travail pour se nourrir. Pour survivre il doit oublier son nom et cacher qu’il est juif.

Mehr lesen zu Der Spiegel: "Lauf Junge lauf"...

 

Dimanche, 24 janvier 2016 - 18h15

Francofonia, de Alexandr Sokourov
France - Allemagne - Pays-Bas / 2014 / 1h28 / vostfr / avec Benjamin Utzerath


Francofonia.png1940. Paris, ville occupée. Et si, dans le flot des bombardements, la guerre emportait La Vénus de Milo, La Joconde, Le Radeau de La Méduse ? Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Deux hommes que tout semble opposer, Jacques Jaujard et le Comte Franz Wolff-Metternich, s’allient pour préserver les trésors du Musée. Au fil du récit de cette histoire méconnue, Alexandr Sokurov nous livre son portrait du Louvre.

Projection présentée par Jean-Marc Terrasse, ancien directeur de l’Auditorium et des événements culturels du Louvre (2005-2014).

 Lire davantage sur Telerama: "Francofonia"...

 

Dimanche, 24 janvier 2016 - 20h30

Fata Morgana, de Werner Herzog
Allemagne / 1971 / 1h19 / vostfr


Fata Morgana.pngDans ce documentaire très serein, Herzog se plaît à capter la poésie profonde des paysages. Il y a dans ce film l’idée d’un monde derrière le monde : devant nous se dressent des territoires marqués par la décrépitude et la corruption. Derrière ces images de gâchis, on peut encore deviner les traces d’un monde premier, pur, dorénavant accessible seulement par les visions, l’imagination, les rêves… et les mirages.

Lire davantage sur Silence Action: "Fata Morgana"...  

 

19/01/2016

Documentaires: ARTE prend la France et l'Allemagne de haut

"Un jour en France" - "Un jour en Allemagne"

Les documentaires “Un jour en France” et “Un jour en Allemagne” s'appuient sur des vues aériennes, souvent spectaculaires et très éloignées des clichés de carte postale, pour dresser les portraits en mouvement des deux pays.

C'est l'histoire d'une chaîne qui décide de tirer le portrait de ses parents. Mais comment faire entrer papa et maman dans le cadre quand ils sont gros comme la France et l'Allemagne ? En se hissant sur la pointe des pieds, en les filmant depuis le ciel. Une vaste photo des deux pays vus d'en haut, et un ambitieux projet développé par Arte pour saisir, à travers le paysage, le visage mouvant de chacune des deux nations. Et raconter, en prenant de l'altitude, le fonctionnement quotidien d'un pays — sa production d'électricité, ses flux de marchandise et ses réseaux de transport, son trafic périurbain ou son activité agricole — comme on surplombe l'agitation d'une fourmilière.

>>> Lire la suite sur telerama.fr

 

Un jour en France : 

 

 

 

 

 

à voir sur  www.arte.tv

 

Un jour en Allemagne :

 

 

 

 

   

samedi 23 janvier à 20h50 sur arte

13:40 Publié dans T - TV | Commentaires (0) | Lien permanent