Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2016

Rencontre littéraire: Heinrich Mann : Le Roman d’Henri IV - T. 1 : La jeunesse du roi

 

1- H. Mann, La Jeunesse du roi couv (1).jpg

Heinrich Mann :

Le Roman d'Henri IV

T. 1 : La jeunesse du roi

En France, et plus particulièrement dans le Béarn, on ne présente pas Henri IV.

L’écrivain allemand Heinrich Mann (1871-1950) en revanche y demeure assez peu connu : tout au plus voit-on en lui le « frère de l’autre », à savoir Thomas Mann (1875-1955), l’auteur des Buddenbrook (1901), de Mort à Venise (1912) et de La Montagne magique (1924), toutes œuvres qui lui valurent, en 1929, le prix Nobel de littérature.

C’est pourtant à Heinrich Mann que la France doit LE roman consacré au « grand Henri IV […] qui manque à la littérature française », comme l’a dit Pierre Bertaux. Ce futur grand germaniste était un jeune homme de 20 ans lorsque, en 1927, son père Félix reçut l’écrivain allemand dans la maison de vacances qu’il louait à Lescun, et le « déclic » se produisit au cours de la visite du château de Pau que les Bertaux lui firent faire à cette occasion.

Son « Roman d’Henri IV», Heinrich Mann l’a écrit pour l’essentiel en France où il était exilé, à Nice, de 1933-1938. Nous en republions aujourd’hui le premier tome consacré à la « jeunesse » du futur roi : le second tome, consacré au « temps de l’accomplissement », est à paraître en 2016.

Enseignant à l’Université de Pau-Pays de l’Adour, Hans Hartje est spécialiste de littérature comparée. En 2015 il a réédité en français le fameux livre que Heinrich Mann a consacré à Henri IV et que François Bayrou a préfacé. Le second tome sort en ce printemps 2016. Il y a de nombreuses biographies du Roi de France et de Navarre et les spécialistes découvrent des détails nouveaux chaque année, mais le livre qu’Heinrich Mann écrit en France où il s’est réfugié en 1933, a une coloration particulière, car il éclaire autant le temps de l’écriture qui est celui, terrifiant, de Hitler, que le temps du grand Béarnais. Construction troublante de l’écrivain qui oppose quasi frontalement les deux figures.

_______  Rencontre avec Hans Hartje

dimanche 8 mai à 17h00

Rencontre d'Orion
Château d'Orion
64390 Orion

Conférence organisée en partenariat avec Rencontre d'Orion.

________________________________________________________________________________________

Le livre est également disponible sur Internet: lautrelivre.fr.

 

06/03/2016

Anne Weber: "Vaterland" / "Ahnen. Ein Zeitreisetagebuch"

Anne WeberAF_Weber_Anne__0187_Druck.jpg.38722673.jpg

présente / stellt vor

Vaterland

Ahnen. Ein Zeitreisetagebuch

 

_____________________   Rencontre littéraire 

dimanche 3 avril à 17h00
Rencontre Château d'Orion
Château d'Orion - Orion  
Rencontre d'Orion

lundi 4 avril à 17h45
Médiathèque André Labarrère
Place Marguerite Laborde - Pau
anne_weber_affiche.jpg

vaterland,M213070.jpg

Sous la forme d'un récit de voyage "dans le temps" sur trois générations, une véritable analyse historique et politique sur l'identité allemande et sur le regard que l'Allemagne d'aujourd'hui porte sur son passé.

Le passé s'étend devant nous comme un étrange et lointain territoire. Anne Weber entreprend un voyage au pays de ses pères, dans le monde de son arrière-grand-père "Sanderling" - le philosophe Florens Christian Rang - et de ses amis Walter Benjamin et Martin Buber, dans la Prusse d'avant la Première Guerre mondiale et jusque dans un village près de Poznań où il fut pasteur quelques années durant. Mais, sur le chemin qui la mène vers cet homme passionné et tourmenté, ne cesse de se dresser un gigantesque obstacle : la suite de l'histoire allemande et familiale après la mort de Sanderling en 1924. Comment vivre avec un passé qui vous colle à la peau, qu'on porte en soi comme son patrimoine génétique ? Être allemand, être né allemand, qu’est-ce que cela signifiait il y a un siècle, et qu'est-ce que cela signifie aujourd'hui ?

Anne Weber, parfaitement bilingue, écrit ses livres parfois en allemand, parfois en français et se traduit dans les deux langues. Auteur d'une dizaine de livres parmi lesquels Ida invente la poudre, Première personne, Cerbère, Vallée des Merveilles, elle excelle dans un équilibre entre émotion et ironie, observation sociale et introspection, autodérision et lucidité. Elle est également traductrice d'auteurs allemands et français, dont Pierre Michon, Marguerite Duras et Peter Handke.

En lire davantage dans Telerama.

 

u1_978-3-10-002247-9.38014124.jpg"Ahnen": Anne Weber hat ein großartiges Buch über die Suche nach Herkunft geschrieben. In "Ahnen" erzählt sie von ihrer Annäherung an den Urgroßvater und von einer komplizierten deutschen Familiengeschichte.

Anne Weber begibt sich auf eine Entdeckungsreise, die in die befremdende und faszinierende Welt ihres Urgroßvaters und damit in die Abgründe und Höhenflüge einer ganzen Epoche führt. Florens Christian Rang – im Buch Sanderling genannt – war Jurist, Pfarrer in zwei Dörfern bei Posen, Schriftsteller und Philosoph. Er korrespondierte mit Hugo von Hofmannsthal, war befreundet mit Martin Buber und Walter Benjamin. Doch auf der Reise zu diesem Urgroßvater stellt sich immer wieder ein gewaltiges Hindernis in den Weg: die deutsche und familiäre Vergangenheit, wie sie nach Sanderlings Tod weiterging. ›Ahnen‹ ist eine ebenso poetische wie reflektierte Zeitreise, die zugleich von den Sehnsüchten und dem Schmerz der Gegenwart erzählt.

Anne Weber, geboren 1964 in Offenbach, lebt als Autorin und Übersetzerin in Paris.
Sie übersetzt ins Deutsche (u.a. Pierre Michon, Georges Perros und Marguerite Duras) und ins Französische (u.a. Wilhelm Genazino, Sibylle Lewitscharoff). Sie veröffentlichte ›Ida erfindet das Schießpulver‹, ›Im Anfang war‹, ›Erste Person‹, ›Besuch bei Zerberus‹, ›Gold im Mund‹, ›Luft und Liebe‹, ›August‹, ›Tal der Herrlichkeiten‹ sowie ›Ahnen. Ein Zeitreisetagebuch‹.
Ihr Werk wurde mit zahlreichen Preisen ausgezeichnet, darunter dem Heimito-von-Doderer-Preis, dem 3sat-Preis, dem Kranichsteiner Literaturpreis. Ihre Bücher schreibt Anne Weber auf Deutsch und Französisch.

Weiterlesen bei fischerverlage.de und ZEIT ONLINE.

25/01/2016

Exposition: Rencontres avec l'Allemagne d'aujourd'hui 2016

© Ruslan Hrushchak

LEIPZIG - VISAGE D'UNE VILLE

de Ruslan Hrushchak, Simon Pech et Andreas Seller, photographes de Leipzig

© Ruslan Hrushchak 

Cette série photographique nous montre les différentes facettes de Leipzig, ville de l’ex-RDA, qui a joué un rôle important dans l’histoire de la révolution pacifique et de l’unification des deux Allemagne. C’est aussi de Leipzig dont on parle dans le film Le Temps des rêves de Andreas Dresen, projeté dans le cadre des Rencontres avec l'Allemagne d'aujourd'hui 2016.

En partenariat avec le Cinéma Le Méliès et avec l'aimable soutien de KOKOMA - Konzeption, Kommunikation und Marketing.

Presse écrite: SUDOUEST_article.pdf 

Sur Internet: Facebook-Kokoma et mynewsdesk

 

Expo photo.JPG

 

Au Café Méliès du 22 janvier au 6 février 2016  Affiche.pdf

 

Ruslan Hrushchak, Ruslan_Hrushchak_Foto_Christian Richter.jpgné en 1978 en Ukraine, s’installe à Leipzig en 2000. Dès ses études de journalisme et d’informatique, Hrushchak travaille dans le domaine de la recherche-développement de logiciels et fonde en 2013 l’entreprise Applant. Depuis 2010, ce photographe ambitieux ne se sépare plus de son appareil qu’il soit de type numérique, analogue de petit ou moyen format ou téléphone portable. Sa création artistique se focalise sur des scènes de rue, des portraits ainsi que le Fine Art. Ce père de deux enfants se définit comme un „photographe-amateur accro” et compte de nombreuses nominations et prix de concours photo à son actif. Il a également publié des séquences photographiques dans des publications internationales.

Prix:
Highly-rated entry - LensCulture Street Photography Awards 2015
3 Honorable Mentions - Internationalen ND Awards 2014
3e place - Black-And-White Photo Competition, Mark Of Excellence 2014
1ère place - Leipziger Fotomarathon 2013
Finaliste - 2013 Black & White Photo Contest de Digital Photo, USA

Sur Internet:
www.ruhru.de
www.instagram.com/rjolala
www.facebook.com/RuHruPhotography

Die deutsche Textversion finden sie hier: Fotografen Kurzportraits_Ruslan Hrushchak.pdf

 

Simon Pech_Foto_Simon Pech.jpgSimon Pech, né 1985, est originaire de la région de Zittau, située au sud-est de la Saxe (Allemagne de l’Est), et vit et travaille depuis 2009 à Leipzig. La même année, ce concepteur multimédia fonde l’agence publicitaire « Augenfutter » et travaille en tant que graphiste et photographe dans l’Allemagne entière. Sur le plan professionnel, son activité photographique se concentre sur la photo people et corporate. Sa passion pour le design, l’art et le sport paraît non seulement dans ses réalisations professionnelles, mais aussi dans ses travaux personnels qu’il réalise sur Leipzig et ses alentours. Malgré une activité professionnelle très prenante, Simon Pech a réussi à présenter ses créations photographiques dans le cadre d’expositions organisées dans d’autres régions allemandes (p.ex. « Portraits de femmes fortes de Saxe » à Dresde en 2008 et « FASCINATION – vue autrement » dans le Parc naturel des monts de Zittau en 2010 – une commande de la banque Sparkassen Oberlausitz). En collaboration avec Andreas Seller, il organise en 2012 l’exposition « Ensemble contre la pauvreté et l’exclusion » dans l’église Michaelis-Friedens / TeeKeller Quelle à Leipzig.

Sur Internet :
www.leipzig-fotostudio.de/
www.facebook.com/SimonPechFotografie 

Die deutsche Textversion finden sie hier: Fotografen Kurzportraits_Simon Pech.pdf

Andreas Seller_Foto_Sebastian Ziegert.jpgAndreas Seller est né en 1951 à Leipzig. Ce photographe amateur est membre de l’association allemande pour la photographie (DVF) ainsi que du club photo « Fotoclub 58 Leipzig ». En 2000, il commence à travailler la photographie de manière intensive et passionnée. Depuis 2005, Seller utilise exclusivement la photo numérique en se concentrant sur ses thèmes favoris que sont le portrait, le graphisme, le paysage et l’architecture. L’activité principale de ce père de deux enfants est d’être animateur dans un atelier protégé (intégration de personnes handicapées dans la vie active) à Leipzig/Panitzsch. Son travail artistique a déjà été présenté dans de nombreuses expositions individuelles et de groupe organisées à Leipzig et alentours, notamment à la clinique HELIOS en 2015 (scènes urbaines) et à Mehrweg e.V. en 2013 et 2014 (portraits et vues aériennes de Leipzig). En collaboration avec Simon Pech, Andreas Seller a organisé en 2012 une exposition intitulée « Ensemble contre la pauvreté et l’exclusion » à l’église Michaelis-Friedens / »TeeKeller Quelle » à Leipzig.

Sur Internet :
Fotoclub 58 Leipzig :
www.fc58.de/mitgliedergalerie/andreas-seller

Fotocommunity :
www.fotocommunity.de/fotograf/andreas-seller/1365183

Die deutsche Textversion finden sie hier: Fotografen Kurzportraits_Andreas Seller.pdf