Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2016

Kulturstammtisch

Kulturstammtischzoig-brotzeit.jpg

Qu’est-ce que c’est ?

En Allemagne, chaque café digne de ce nom a son Stammtisch. Le Stammtisch, littéralement : la table des habitués, est une table pouvant accueillir un petit groupe de personnes qui discutent de divers sujets autour d’une bonne bière ou d’un verre de vin, en fonction des régions.

En dehors de l’Allemagne, et en ce qui nous concerne en France, un Stammtisch est synonyme de rencontre des cultures et du partage autour des langues francaise et allemande.

Et à Pau, le Kulturstammtisch de l’Institut Heinrich Mann se compose d’une partie thématique (d’où le mot « Kultur ») – cette fois-ci d’une (succincte) présentation du travail de notre association – ainsi que d’un volet convivial où les langues s’entremêlent.

Notre Stammtisch est hébergé par la Brasserie Royale et chacun paye ses propres consommations.

Au plaisir de vous y rencontrer !

___________________________________________________________________

9/12/2016 – 20h00
Brasserie Royale
5, place Royale - Pau

Thème : présentation de l’IHM

01/12/2016

Charlie Hebdo: Satiremagazin erscheint erstmals auf Deutsch

portrait__660x880__desktop

Bienvenue, Charlie!

Die deutsche Erstausgabe des Satiremagazins "Charlie Hebdo" liegt am Kiosk. Auf dem Titel: Angela Merkel. Im Inneren: ein treffsicheres Deutschland-Psychogramm.

Von Wenke Husmann

Angela Merkel auf dem Klo. Wie witzig ist das denn? Nun, Werbung soll ja potenzielle Kunden zunächst bei deren Erwartungen abholen. Und aus ihrer unglücklichen Position heraus vermittelt die Kanzlerin eine klare Botschaft: "Charlie Hebdo erscheint jetzt auch auf Deutsch. Das wirkt befreiend." Das französische Satiremagazin ist mit seinem Werbeplakat für die erste deutsche Ausgabe seinem Stil treu geblieben: derb, respektlos, ein bisschen pennälerhaft und gerne fäkal. Doch kann das Produkt auch positiv überraschen? Denn sonst, das besagen die gleichen Marktgesetze, kauft es bald kein Mensch mehr.

Die Macher in Paris denken offensichtlich sehr positiv: 200.000 Stück haben sie für die erste Auflage im deutschsprachigen Raum drucken lassen. Vom französischen Original wurden bisher 1.000 Exemplare pro Woche verkauft. Eine optimistische Sicht also. Großkotzig könnte man auch sagen. Wobei schon wieder dieses Staunen mitschwingt über so viel Maßlosigkeit. Und Bewunderung.

Charlie Hebdo war in Frankreich lange eine mediale Nischeninstitution mit 10.000 Abonnenten, bis am 7. Januar 2015 zwei Islamisten in die Pariser Verlagsräume eindrangen und acht Redaktionsmitglieder und vier weitere Menschen erschossen. Frankreich war erschüttert. Eine riesige Solidaritätswelle breitete sich aus, in den Medien, in den sozialen Netzwerken, und brachte wenige Tage später anderthalb Millionen Menschen in Paris zu einem Trauer- und Solidaritätszug zusammen. #JeSuisCharlie waren auch viele Menschen im Ausland.

Weiterlesen | zeit online
Mehr zum Thema | zippert zappt
Lire davantage | le monde.fr

 

 

 

03/11/2016

Salon du livre : Les idées mènent le monde 2016

10731_265__P2B9268.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette année, sous les feux de la rampe :   LE PROGRÈS !

du 18 au 20 novembre 2016
au Palais Beaumont - Pau

______________________________________________________________________________

 

Deux rencontres :

 

avec HANS HARTJE

10561_208_Hans-Hartje.jpg

né en 1959 à Bonn, est depuis 1997 maître de conférences en littérature générale et comparée à l'université de Pau.

 

 

Conférence : "Le Roman d'Henri IV -
T.2 : Le temps de l'accomplissement"

En France, et plus particulièrement dans le Béarn, on ne présente pas Henri IV.
L’écrivain allemand Heinrich Mann (1871-1950) en revanche y demeure assez peu connu : tout au plus voit-on en lui le « frère de l’autre », à savoir Thomas Mann (1875-1955), l’auteur des Buddenbrook (1901), de Mort à Venise (1912) et de La Montagne magique (1924), toutes oeuvres qui lui valurent, en 1929, le prix Nobel de littérature.
C’est pourtant à Heinrich Mann que la France doit LE roman consacré au « grand Henri IV […] qui manque à la littérature française », comme l’a dit Pierre Bertaux. Ce futur grand germaniste était un jeune homme de 20 ans lorsque, en 1927, son père Félix reçut l’écrivain allemand dans la maison de vacances qu’il louait à Lescun, et le « déclic » se produisit au cours de la visite du château de Pau que les Bertaux lui firent faire à cette occasion.

Son « Roman d’Henri IV», Heinrich Mann l’a écrit pour l’essentiel en France où il était exilé, à Nice, de 1933-1938. Après la re-publication, par les éditions PETRA en novembre 2015, du premier tome consacré à la « jeunesse » du futur roi (avec une préface signée François Bayrou), le second tome, consacré au « temps de l’accomplissement », est à paraître en octobre 2016.
 

Bibliographie (non exhaustive) :

  • Les plus beaux chais du monde (avec Jeanlou Perrier), Editions Artémis, Paris 2005.

  • Histoire de la littérature allemande, Editions Ellipses, Paris  2008.

  • Heinrich Mann. Le roman d'Henri IV et les relations d'amitié avec Félix Bertaux, Editions Pétra, Paris, 2010


le samedi 19 novembre 2016 - 15h00-16h00
Salle Wright

__________________________________________________________________________

 

avec ARNO MÜNSTER

260px-Arnogrand.jpg

philosophe franco-allemand et maître de conférences honoraire de philosophie à l'Université de Picardie Jules Verne d'Amiens et auteur d'une trentaine de livres dont une biographie d'Ernst Bloch, de plusieurs ouvrages sur Jean-Paul Sartre et un essai sur Jean Jaurès.
 

 

Conférence : "Progrès et catastrophe selon Walter Benjamin"

Notre invité se penche sur la critique du progrès selon Walter Benjamin, la réaction d’Ernst Bloch par rapport à celle-ci en passant par les critiques du progrès selon par Heidegger et Günter Anders. Il soutient la thèse que dans la philosophie du 20e siècle, le catastrophisme éclairé a remplacé la pensée progressiste traditionnelle et que l'émergence du mouvement écologique a renforcé le scepticisme par rapport au progrès technologique. Cette évolution a eu des effets négatifs sur tous les partis qui s'engagent pour le progrès, y compris le progrès social.



Bibliographie (non exhaustive) :

  • Progrès et catastrophe : Walter Benjamin et l’histoire, Kimé, Paris, 1996.
  • Espérance, Rêve, Utopie dans la pensée d'Ernst Bloch, Editions L'Harmattan, Paris, 2015
  • La réprobation de l'Allemagne ou les vraies raisons du nouveau ressentiment anti-allemand - Quel avenir pour l'Europe?, Editions l'Harmattan, Paris 2016.

 

Conférence présentée par Jean-Michel Courades.


le samedi 19 novembre 2016 - 18h00-19h00
Salle Henry Russel

_____________________________________________________________________________