Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2012

Rencontres avec l'Allemagne d'aujourd'hui du 20 au 24 janvier 2012

En partenariat avec le cinéma Méliès de Pau

Le cru 2012 des Rencontres avec l’Allemagne d’aujourd’hui est placé sous le signe de l’ouverture à l’autre : c’est sur le mode de l’énigme - ce qui inquiète et néanmoins fascine - qu’abordent, chacun à sa manière, les films documentaires de Werner Herzog sur la grotte Chauvet et de Vadim Jendreyko sur la traductrice allemande de l’oeuvre de Dostoïevski, le film noir de Peter Fleischmann sur une chasse à l’homme dans la Bavière de la fin des années 1960 et un premier film signé Jan Schomburg sur les tréfonds du sentiment amoureux, sorti sur les écrans en 2011.

Est-ce à dire que l’Allemagne d’aujourd’hui en a fini avec ses vieux démons ? En tout cas, nous pouvons nous réjouir de voir le cinéma allemand sortir des sentiers battus.

Télécharger le programme détaillé en pdf

film_amour_1.jpgVendredi 20 janvier 2012 - Soirée d'ouverture
19h : cocktail au Méliès
20h30 Avant-première du film :

L'amour et rien d'autre
de Jan Schomburg

Über uns das All / Allemagne 2011 / 1h35



film_éléphants.jpgLa femme aux 5 éléphants
de Vadim Jendreyko

Die Frau mit den fünf Elefanten / Allemagne / 2010 / 1h33

21 janvier à 16h
23 janvier à 20h15




film_grottes.jpgLa grotte des rêves perdus
de Werner Herzog

Cave of forgotten dreams / Allemagne / 2010 / 1h30

21 janvier à 18h
24 janvier à 20h30




film_chasse.jpgScènes de chasse en Bavière
de Peter Fleischmann

Jagdszenen aus Niederbayern / Allemagne / 1969 / 1h20

22 janvier à 20h45
24 janvier à 14h

 

 

Du 18 janvier au 1er février 2012 : Exposition "Le monde parfait de la dictature" - Plus d'informations sur l'exposition

Le Méliès Pau

21/01/2012

Le vin du voisin - une comparaison avec les vins allemands

Vin.JPG

22 janvier à 18h au Château d'Orion

Pour prendre une nouvelle conscience des relations franco-allemandes nous regardons  ensemble un extrait du film « De si bons amis ».
Pour fêter le 49ième anniversaire du traité de l’Élysée et approfondir les relations franco-allemandes nous proposons le vin du land Hessen et Aquitaine, en présence d'un vigneron du Jurançon.
 
Participation au frais : 12€

Rencontre animée par Paul Selinger, président de l'Institut Heinrich Mann.
 
En raison d’un nombre de places limitées, nous vous remercions de nous confirmer votre venue par téléphone au 05.59.65.07.74 , ou par mail : info@chateau-orion.com

27/11/2011

Kristof Magnusson au Parvis de Pau, 30 novembre 2011 à 18h

magnusson-foto.jpgL'écrivain islando-allemand Kristof Magnusson est né en 1976 à Hambourg. Après un service civil auprès des sans-logis à New-York, cet organiste de formation a étudié à l'Institut littéraire de Leipzig puis à l'Université de Reykjavik. Maintenant installé à Berlin, il vit de sa plume et de ses traductions de l'islandais.
Sa comédie Crèche pour hommes (2005) a été représentée dans plus d'une trentaine de théâtres, à Berlin. L'adaptation du roman "C'était pas ma faute" (Das war ich nicht) a également été mise en scène à Bâle, où elle connaît actuellement un franc succès. Son premier roman, Retour à Reykjavik, a été couronné par le prix littéraire autrichien de Rauris en 2006. (éditions Métailié)

C’était pas ma faute
Titre original : Das war ich nicht
Traduit de l'allemand par Gaëlle Guicheney
Editions Métailié

magnusson_faute.gifJasper, trader dans une grande banque d’investissements à Chicago, ne vit que pour l’avancement de sa carrière. Meike est la traductrice de Henry LaMarck, un auteur de best-sellers qu’elle essaie de retrouver à Chicago car il n'a pas rendu le manuscrit qu’elle doit traduire, ce qui menace sa survie économique. Elle ne sait pas que sa conscience professionnelle de traductrice qui pose des questions, mettant l’auteur face à ses négligences, a fait d’elle la bête noire de l’écrivain, qui s’emploie à l’éviter. Henry LaMarck pour sa part ne peut plus écrire et s'est réfugié incognito dans un hôtel. Tous les trois vont se chercher, se croiser, multiplier les quiproquos dans cette histoire d’argent, de littérature et d’amour.L’écrivain tombe amoureux d'une photo du regard désespéré du jeune banquier devant l’effritement des cours boursiers. Jasper drague Meike avec une maladresse impressionnante, tout en essayant de dissimuler une erreur de transaction qui mènera sa banque à la faillite et permettra au lecteur de comprendre les faiblesses du système financier et son fonctionnement. Le trio sera obligé de fuir et se retrouvera par hasard dans la même maison, pour le plus grand plaisir du lecteur… (source : éditions Métailié)

Critique littéraire dans Le Monde

Oeuvres de Magnusson sur bibliosurf.fr

Kristof Magnusson sur Perlentaucher (allemand)

Kristof Magnusson interviendra le 29 novembre 2011 à la Librairie Ombres Blanches à Toulouse et le 1er décembre 2011 à l'Institut Goethe de Bordeaux