IHM Pau

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2018

Exposition : La condition humaine | photographies de l'agence allemande OSTKREUZ

tumblr_inline_p3ilj7e1HB1rjv3az_500.png

Anna Maisonneuve© Stephanie Steinkopf/OSTKREUZ

En partenariat avec le Goethe Institut, la Vieille Église Saint-Vincent jette un coup de projecteur sur Ostkreuz, l’agence allemande de photographes, fondée après la chute du mur de Berlin.

Tout commence à Paris. Printemps 1990, le mur de Berlin vient de tomber. À la table d’un café parisien du quartier des Halles, conversent sept photographes, invités par le président de la République François Mitterrand, pour une exposition réunissant les artistes les plus significatifs de l’Allemagne de l’Est. C’est à cet endroit que l’idée de l’agence germe dans l’esprit de ces femmes et hommes.

Sensibles aux débats internationaux irriguant le domaine de la photographie, conscients des bouleversements à l’œuvre, du monde et du marché international qui s’ouvrent désormais à eux, ils choisissent de mutualiser leur dynamisme dans un collectif. Leur nom ? Ostkreuz, littéralement «croix de l’est», en référence à une station de S-Bahn (train berlinois) du même nom reliant l’est de Berlin au reste de la ville. À l’image d’un carrefour géographique et collectif à partir duquel on emprunte plusieurs directions, ce choix préfigure leurs horizons à venir.

Lire la suite | JUNKPAGE - La piste aux étoiles
Lire davantage | Mérignac | Expo Ostkreuz

__________________________________________________________________________

« La condition humaine », photographies de l’agence allemande OSTKREUZ
jusqu’au dimanche 25 mars
Vieille Église Saint-Vincent, Mérignac (33700)
www.merignac.com

29/01/2018

KRISTOF MAGNUSSON : RENCONTRE ET DEDICACES

editions-metailie.com-urgences-et-sentiments-hd-300x460.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les nuits, Anita, médecin urgentiste, parcourt Berlin dans une ambulance de premiers secours. Elle aime son métier et le fait bien, sauve des vies à un rythme digne des meilleures séries télé au cours d’opérations méticuleuses qu’on suit avec passion, dans une ville tentaculaire qui ne fonctionne pas si bien que ça.


Le jour, elle essaie de survivre aux complications de sa vie sentimentale qu’elle mène avec une incroyable maladresse. Son mari, médecin, l’a quittée pour une femme douée pour la décoration intérieure, qui désire une vie parfaite de confort et d’élégance. Son fils adolescent a l’air de préférer ce confort aux capacités d’improvisation de sa mère.


Un roman au rythme entraînant et au timing totalement maîtrisé.
La médecine d'urgence racontée comme un thriller.

Une héroïne attachante et terriblement réaliste.

 

Rencontre avec Kristof Magnusson, écrivain allemand d’origine islandaise à l’occasion de la sortie en France de son dernier roman Urgences et sentiments publié aux éditions Métailié.

_________________________________________________________________________________

Rencontre et dédicaces
vendredi 16 février | 18h30
Librairie L'Escampette | Pau


rencontre bilingue animée par Caroline Fischer

en partenariat avec la Librairie l'Escampette

28/01/2018

Journées d'étude : au-delà du devoir de mémoire

« Au-delà du devoir de mémoire : enjeux politiques, esthétiques et touristiques de la muséographie des camps en Europe »

 

Journées d’étude

Jeudi 15 et vendredi 16 février 2018, salle du Conseil, UFR LETTRES

Université de Pau et des Pays de l’Adour

 

Dans le cadre du projet de recherche pluridisciplinaire (PIR) « La Mémoire des camps d’internement des années de la Seconde Guerre mondiale : études et analyse des muséologies /muséographies européennes », sont organisées deux journées d'études intitulées « Au-delà du devoir de mémoire : enjeux politiques, esthétiques et touristiques de la muséographie des camps en Europe ».

La journée du 15 sera consacrée à l’exposé de comptes-rendus d'études menées dans plusieurs pays d’Europe centrale (Pologne, Autriche, Tchéquie, Hongrie…) ; la matinée du 16, elle, sera centrée sur l’examen d’exemples de mémoriaux situés en France (Le Camp des Milles, Rivesaltes, Gurs) et donnera alternativement la parole à des universitaires et des artistes. 

Ces journées seront présentées et animées par Sabine Forero Mendoza (Professeur d’esthétique) et Jean-Luc Poueyto (Anthropologue), tous deux membres du laboratoire ITEM.

Consultez le programme détaillé.